Historique projet

Visuel_histoire_projet.png

Le projet de Porte Jeune est né de l’ambition de la Ville de Mulhouse d’accompagner le développement urbain de son centre ville par une opération ambitieuse y renforçant son attractivité.
De l’amélioration et du renforcement des transports urbains, et notamment de la création du Tram-Train, la Place de l’Europe, doit devenir une articulation majeure à l’échelle de la zone d’influence de Mulhouse, un lieu de convergence et d’animation.

En rendant plus commode l’accessibilité au centre ville depuis des zones d’habitation plus éloignées, il est apparu naturel d’accompagner ces équipements structurants d’un développement marchand à la dimension de cette nouvelle centralité.
L’aménagement emblématique et innovant d’un projet, dans le prolongement de la rue du Sauvage est la réponse la mieux adaptée pour créer une respiration urbaine vers le nord et l’ouest du centre ville historique. Il rend possible l’implantation de nouvelles activités commerciales enrichissant le parcours marchand existant.

Ainsi, fort de ces aménagements, conçus en complémentarité et en synergie avec son cœur historique, Mulhouse aura la capacité de s’affirmer comme une destination de référence, animée, moderne et diverse, propre à satisfaire la clientèle la plus large.

Afin de mettre en œuvre ce projet ambitieux, la SERM (Société d’Équipement de la Région Mulhousienne) a mené une consultation d’opérateurs pour la conception réalisation du pôle commercial intégré au projet, dont le Groupe ALTAREA a été lauréat en janvier 2003.

La SNC ALTA MULHOUSE, filiale du Groupe ALTAREA, a été créée afin de porter cette opération d’aménagement et de construction.

Une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) en centre urbain à été créée, dans laquelle les futurs équipements commerciaux seront positionnés. La SERM a contracté avec la ville de Mulhouse une convention publique d’aménagement pour la réalisation de cette ZAC qui prévoit notamment :
 
La réalisation d’un pôle commercial sur l’emprise actuelle de la Place de l’Europe.

Une requalification des espaces publics notamment sur les Rues Schuman, d’Anvers, au pied de la Tour de l’Europe et de la liaison entre la Rue Colmar et la Rue du Sauvage, dans le but général de mettre en valeur et de sécuriser les espaces réservés aux piétons, d’améliorer le paysage urbain, d’assurer la meilleure interface entre les accès Tram-Train, les nouveaux aménagements, et la Rue du Sauvage.
La création d’un parc de stationnement essentiellement public.

De la sorte, le centre commercial Porte Jeune est un des éléments majeurs d’une politique ambitieuse à l’échelle de l’agglomération pour faire du centre ville de Mulhouse un lieu de convergence, d’animation, attractif et contemporain.

En effet, au-delà des aspects économiques et commerciaux, le souci de la SERM qui a rejoint les préoccupations du Groupe ALTAREA, a été de rechercher la meilleure composition urbaine possible, respectueuse de son environnement et largement ouverte à la ville. En particulier il s’agissait de configurer le site de façon à intégrer les nouvelles opportunités d’accès en transport en commun et à prolonger naturellement la centralité commerciale de la Rue du Sauvage en la liant au tissu urbain des quartiers nord et ouest datant des années 70.

À cette fin un concours d’architecte a été mis en œuvre par la SERM qui a désigné comme lauréat le Cabinet Reichen et Robert en collaboration avec le cabinet d’architectes TOA, le bureau d’études OTE Ingénierie et l’économiste ECONOMIE 95 en juillet 2003.